Éditorial

La revue Horizons Maghrébins-le droit à la mémoire- fête ses 25 ans

« L’histoire profonde de l’Espagne, aussi difficile à atteindre que des eaux souterraines, c’est le destin mêlé de ses religions fratricides : la chrétienne recouvrant le tout de ses éclats et de ses fastes, mais si compliquée ; la judaïque tenace, compliquée elle aussi ; l’islamique enfin, la plus difficile à percevoir, est pourtant, elle aussi vivante. » Fernand Braudel, 1977

Ce volume célèbre un quart de siècle d’activités éditoriales de la revue Horizons Maghrébins, le droit à la mémoire. Les membres fondateurs ne peuvent espérer de meilleure coïncidence. Ils posaient, en 1984, la délicate question, encore d’actualité : comment vivre en tant qu’hôte minoritaire dans le creuset républicain français ? La posture qui fut nôtre fut d’inscrire notre action dans l’espace le moins contaminé par l’idéologie : celui de l’Université . Ce faisant, ma vie, en tant qu’actuel directeur de la revue, durant ces 25 ans, fut celle d’un intellectuel exilé qui prend plaisir à être surpris, à ne jamais rien prendre pour acquis et qui a appris à affronter des situations parfois très déstabilisantes. Bref, comme l’écrit Edward Saïd, « une vie d’intellectuel [qui] tourne fondamentalement autour du savoir et de la liberté » .

À propos de l’Espagne au moment de la Renaissance, Bartolomé Bennassar soulève la même question : « Il est évident que l’étude de dépendance devait conduire à poser des problèmes tels que ceux de la tolérance ou de l’intolérance, du rejet et de l’exclusion, et qu’elle postulait, en certains cas, l’analyse du fonctionnement des États. » Isabelle Touton et Yannick Llored, coresponsables scientifiques de ce riche et beau volume, exposent clairement, en introduction (p. 7-10), la féconde problématique de l’Espagne des trois cultures. La rédaction de la revue les remercie à la fois pour le travail éditorial accompli et pour l’accompagnement de cette publication. En effet, Isabelle Touton animera la table ronde du jeudi 8 avril 2010 à l’Instituto Cervantes de Toulouse, avec, en particulier, la participation du Professeur Bartolomé Bennassar. Yannick Llored, quant à lui, échangera avec l’écrivain espagnol Juan Goytisolo le 28 avril 2010 à l’Instituto Cervantes de Marrakech.

L’examen de ce passé espagnol, à partir de notre présent, ne cesse d’interpeller les consciences des deux rives de la Méditerranée. La place qu’occupe cet héritage commun dans les publications de la revue Horizons Maghrébins, mérite un rappel bibliographique (qui nous proposons) dans ce volume .

Le cahier couleur de ce numéro est consacré aux œuvres de l’artiste espagnol Cyril Torres : « Espagne des 3 Culture/E3C », autre regard contemporain sur un temps révolu. On a là un parcours pictural vers l’Espagne médiévale, à travers ses legs et ses héritages.

Pour conclure, rappelons aussi que ce numéro a été conçu avec une forte pensée en direction des membres fondateurs de cette publication , des membres des trois comités qui la rendent possible (voir les listes en troisième page) et de nos abonnés.

Toulouse, le 26 janvier 2010

Mohammed Habib Samrakandi